2016, le millésime miracle

2016, le millésime miracle

La semaine des Primeurs s’est achevée le 7 avril et après de nombreuses dégustations sur les deux rives de la Garonne, U’Wine peut esquisser un premier avis, à la fois sur ses qualités intrinsèques, mais aussi sur son potentiel d’investissement.

Les heureux caprices du Ciel

2016 est au global un très bon millésime, qui ne présente pas de grandes disparités de réussite.  L’été sec et chaud a su laisser sa place au parfait moment à de fortes pluies en septembre qui ont permis à la vigne de présenter un très bel équilibre tannins/acidité. Le volume est au rendez-vous, ce qui est un point fort de ce millésime. Pour citer Aymeric de Clouet, membre de notre Comité de Sélection : « une grande année est souvent une année abondante ». À l’inverse d’autres régions, le vignoble bordelais a produit en moyenne 40 hectolitres sur la Rive Droite et 54 hectolitres pour la Rive Gauche. De quoi satisfaire une demande croissante !

Un millésime alléchant

Soyeux, élégant et avec beaucoup de fruits, le millésime 2016 a un caractère très agréable et se goûte avec beaucoup de plaisir. Il a également un réel potentiel de vieillissement, qui présage de belles redécouvertes. U’Wine a particulièrement apprécié le Nord-Médoc, avec des très belles choses à Saint-Estèphe, Pauillac et Saint-Julien et, malgré tout, quelques jolies surprises à Margaux. Pontet-Canet, Pichon Baron, Clerc-Milon et Lagrange font ainsi figures de favoris. La Rive Droite n’est pas en reste, puisque l’on retrouve une belle homogénéité et des Pomerol qui se goûtent parfaitement. Coup de cœur unanime pour le Château Figeac, chouchou de l’équipe, ainsi que pour Clinet, Canon et Clos-Fourtet. Tous les indicateurs sont donc présents pour que la campagne de ce beau millésime soit réussie.

La suite des évènements

Il est certain que la sortie des prix par les Châteaux sera suivie avec attention, ce millésime étant à un très bon niveau, l’effet risque de se ressentir sur les prix. U’Wine sera particulièrement vigilant lors de ses choix, afin d’assurer un réel équilibre entre les Grands Crus et délivrer une performance de portefeuilles optimisée. Quoi qu’il en soit, Bordeaux reste le vignoble de l’année 2016 de par sa grande qualité mais surtout par les quantités obtenues. Plus chanceux que les autres vignobles en France et dans le reste du monde, il assure un volume que l’on ne retrouvera pas ailleurs et qui devrait profiter d’ici quelques années aux acheteurs de ce joli millésime …

 

MENTIONS LEGALES
Les informations contenues dans cet article ont été puisées à des sources considérées comme fiables. U’WINE ne peut cependant en garantir l’exactitude ni l’exhaustivité. Toutes prévisions ou opinions exprimées sont propres à U’WINE à la date d’édition de ce document et sont susceptibles de changer à tout moment sans préavis. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans le produit U’WINEVEST. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. U’WINE ne peut être tenue responsable des conséquences notamment financières résultant de l’investissement dans U’WINEVEST. Les opérations de souscription, rachat ne peuvent être effectuées que sur la base du dernier prospectus ou notice d’information en vigueur soumis à l’AMF. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs. La documentation légale (brochure, mandat, conditions générales de services et document d’information) de U’WINEVEST sont disponibles gratuitement et sur simple demande auprès de U’WINE. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.