Le courtier en vins.

Le courtier en vins.

Courtier en vins est un métier mal connu du grand public. Et pour cause, l’expertise de ce professionnel s’exerce très en amont de la filière de distribution. Véritable intermédiaire, le courtier en vins utilise son savoir et ses compétences pour mettre en relation les producteurs de vins et les négociants ou importateurs.

Le courtier en vins, un homme impartial.

RaisinSelon le Syndicat régional des courtiers de Vins et Spiritueux de Bordeaux, le courtier en vins : « (…) donne un avis éclairé et impartial sur les qualités d’une récolte et les tendances du marché. ». C’est donc un professionnel du vin possédant une grande expertise et qui sait mettre en corrélation, sans compromis, un vin et un marché. C’est un intermédiaire essentiel qui permet d’éviter les démarchages sauvages auprès des domaines de gens peu scrupuleux et parfois pas très bien intentionnés.

Le courtier en vins connait son métier, aime la vigne et le vin et connait parfaitement les vignerons de sa région. Il est aussi très au fait des marchés, des besoins des négociants et des importateurs. Et il sait créer des relations durables entre chaque maillon de cette chaîne qui amène les vins sur la table des consommateurs.

 

Image : http://www.vins-bordeaux-courtiers.com/

Image : http://www.vins-bordeaux-courtiers.com/

Aux origines du métier de courtier en vins

L’origine du nom courtier viendrait d’un verbe grec signifiant « concilier les marchés » (source : Fédération Nationale des Syndicats de Courtiers en Vins et Spiritueux). Néanmoins, l’étymologie grecque du mot courtier n’est pas avérée et plusieurs autres origines possibles existent.

En France, le métier de courtier en vin a été codifié pour la première fois par une ordonnance de Philippe IV Le Bel datant de 1321. Ceci dénote que très tôt, le besoin d’un intermédiaire qui met en relation les producteurs et les marchands de vin s’est fait ressentir. Courtier dit « de campagne » à l’origine, il était le lien vital entre les négociants souvent installés dans les grandes villes portuaires et les producteurs de vin, par définition, implantés dans les campagnes.

De nos jours, de nombreux cabinets de courtiers sont installés en ville. C’est le cas de nos partenaires Tastet & Lawton et Oenomedia. Les temps ont changé, les routes et les moyens de communication ont évolué, et rendent les échanges bien plus simples qu’auparavant.

 

 

U'Wine PreConnect

Le lien entre le producteur et le négociant

Acteur incontournable du monde du vin, le courtier en vins est le lien entre producteurs et négociants. Son rôle, toujours selon la Fédération des Syndicats de Courtier est le suivant :

  • Faire connaître à chaque partie les conditions de l’autre ;
  • Conseiller le parties en question ;
  • Tenter de concilier leurs intérêts éventuellement divergents.

 

Cet expert sait, grâce à sa connaissance et sa passion du vin, mettre en relation producteurs et consommateurs aux mieux de leurs intérêts respectifs. D’ailleurs, le métier de courtier en vins à une telle importance qu’à Bordeaux, par exemple il représente plus de 75 % des transactions annuelles.

Ce chiffre démontre l’importance, le sérieux mais aussi la confiance que la filière vin accorde à ce métier. Le courtier en vins travaille toujours à la mise en œuvre d’une alchimie ou l’art du vin et les relations humaines se rejoignent pour, au final, le plus grand plaisir des papilles des consommateurs finaux.