Le Millésime 2017 : Premier avis U’Wine

Le Millésime 2017 : Premier avis U’Wine

Une semaine après les Primeurs, U’Wine est en mesure d’émettre une première appréciation du millésime 2017, infortuné millésime mais pour autant très prometteur…

Une météo capricieuse

2017 avait pourtant bien commencé : un printemps doux… jusqu’à ces deux fameuses nuits du mois d’avril. Le gel sévère a détruit une grande partie du vignoble bordelais, en particulier sur la Rive Droite. Le gel a engendré une baisse de 40 à 50% des récoltes versus le millésime 2016, ce qui représente 375 millions de bouteilles en moins, un chiffre record depuis 1991.

Les propriétaires ont dû s’adapter et retravailler leur vignoble pour sauver au maximum ce millésime 2017 si contrarié. L’arrière-saison a cependant regroupé toutes les conditions nécessaires pour un bon millésime. Des vendanges à plusieurs vitesses liées aux décalages de maturité ont permis de sélectionner les meilleurs raisins et d’assurer un niveau de qualité maximal. 2017 marquera donc les esprits par sa rareté…mais aussi par sa qualité.

background-02

« La meilleur finale en 7 depuis 1947 ! »

…dixit Edouard Miailhe, propriétaire du Château Siran. Malgré tous les obstacles rencontrés lors de son élaboration, il semblerait que le millésime 2017 ait réussi à sortir son épingle du jeu et à séduire tous les palais des experts.

Dans sa globalité, c’est en effet un millésime assez réussi avec de très beaux vins. On note une qualité assez surprenante dans l’ensemble, malgré des conditions météorologiques difficiles. Les terroirs en bord d’eau ont eu davantage de chance face au gel que ceux situés en lisière de forêt. Malgré une certaine hétérogénéité, l’ensemble reste très bon.

L’avis U’Wine

  • Les vins rouges : ils présentent moins de fond et de structure que les millésimes 2015 et 2016, mais expriment beaucoup de charme et de finesse. Ils se distinguent par le raffinement de leurs tannins, la délicatesse aromatique florale et un fruit éclatant.

Goutte de vinSur la Rive Gauche, le millésime 2017 développe une matière déliée et fine avec une finale concentrée qui apporte de l’allonge et de la tenue. On remarque une vraie réussite dans le nord du Médoc, notamment sur les appellations Saint-Estèphe, Pauillac ou encore Saint-Julien.

Sur la Rive Droite, le Merlot, précoce cette année, a donné au millésime une agréable constitution, affichant un beau niveau de concentration tout en préservant un juste équilibre. Le vignoble de Saint-Emilion a été très touché par le gel, ce qui pour certaines propriétés comme le Château Dassault fut radical : aucune production en 2017. Les Grands Crus situés, eux, sur le plateau calcaire de Saint-Emilion ont été épargnés et ont produit de magnifiques vins comme Clos Fourtet. Le plateau de Pomerol n’est pas non en reste, avec de très belles choses notamment au Château La Conseillante.

  • Les vins blancs : une année assez classique, avec des arômes frais malgré de faibles volumes. Les nuits fraîches ont permis de conserver des arômes de fruits blancs et d’agrumes.
  • Les vins liquoreux: un millésime très satisfaisant en qualité. Les vins se distinguent par un profil gourmand et un fruit pur, bien agrémenté par un botrytis réussi.

U’Wine sera très attentif à la sortie des prix par les Châteaux. Ce millésime ayant une forte rareté, l’effet risque de se ressentir sur les prix. Nous serons particulièrement vigilant lors de nos choix, afin d’assurer un équilibre entre les Grands Crus et délivrer une recherche de valorisation optimisée.

De manière générale, le millésime 2017 réussi à tirer son épingle du jeu, par ses conditions difficiles, sa rareté et sa surprenante qualité. Il prouve encore que tout est possible à Bordeaux !

MENTIONS LEGALES

Les informations contenues dans cet article ont été puisées à des sources considérées comme fiables. U’WINE ne peut cependant en garantir l’exactitude ni l’exhaustivité. Toutes prévisions ou opinions exprimées sont propres à U’WINE à la date d’édition de ce document et sont susceptibles de changer à tout moment sans préavis. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans le MANDAT U’WINE. Les investisseurs doivent procéder, avant tout investissement, à leur propre analyse en se rapprochant le cas échéant de leurs propres conseils. U’WINE ne peut être tenue responsable des conséquences notamment financières résultant de l’investissement dans le MANDAT U’WINE. Les opérations de souscription, rachat ne peuvent être effectuées que sur la base du dernier prospectus ou notice d’information en vigueur soumis à l’AMF. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs. La documentation légale (brochure, mandat, conditions générales de services et document d’information) du MANDAT U’WINE est disponible gratuitement et sur simple demande auprès de U’WINE. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.