Les vins et spiritueux français s’exportent bien !

La Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS) a récemment publié les chiffres des exportations de la filière pour 2015. Ils montrent que les vins et spiritueux français s’exportent bien.

Exportations des vins et spiritueux français : Retour à la hausse.

Après deux années continues de baisse, les exportations de vins et spiritueux français sont reparties à la hausse
en 2015. Dans son rapport annuel, le FEVS a mis en exergue les chiffres clé de l’année du vin 2015.
En matière d’exportation, voilà ce qu’il faut retenir :

  • 11.7 milliards de chiffre d’affaires (soit une augmentation de 8.7 %);
  • 188 millions de caisses exportées;
  • 10.4 milliards d’excédent (soit une augmentation de 9.4 %).

 

Il est à noter que le nombre de caisses exportées en 2015 a baissé de 3.6 %. Le chiffre d’affaires étant à la hausse, ceci traduit une augmentation du prix de vente moyen de la caisse.

Vins et spiritueux : 2ème poste excédentaire de la balance commerciale française.

FEVS 2ème poste excédentaire
Les vins et spiritueux français s’exportent très bien
. Ils représentent en 2015 le 2 ème poste excédentaire de la balance commerciale française. Seul le secteur aéronautique fait mieux !

Selon l’étude du FEVS, les exportations de vins et spiritueux, sur les 10 dernières années, équivalent à la vente de
140 Airbus par an.

Pourquoi les vin et spiritueux français s’exportent bien ?

Trois facteurs essentiels expliquent pourquoi les vins et spiritueux français se sont bien exportés en 2015 :

  • Un taux de change très favorable (€ vs US$, GBP ou HK$);
  • Deux marchés très dynamiques (84 % de la croissance se concentre sur les Etats-Unis et la Chine / Hong-Kong).
  • Deux locomotives : Cognac et Champagne représentent 77 % de la croissance des exportations de vins et spiritueux en 2015.

 

A ces explications chiffrées, s’ajoutent aussi des éléments beaucoup moins tangibles. Comme, par exemple, le dynamisme de la filière vin en France . Sans oublier le prestige toujours confirmé des vins et spiritueux français hors de nos frontières.
Ils sont synonymes de “savoir faire à la française” et sont, pour certains, des marques de luxe. D’ailleurs, il est intéressant de voir que le TOP 3 des “locomotives” du secteur à l’exportation des vins et spiritueux français est complété par les vins de Bordeaux.

fevs volumeNos vignerons et nos vignobles sont si riches et si variés qu’ils se complètent. Ils accompagnent les consommateurs
tout au long du repas : Champagne en apéritif, Bordeaux pour le repas et Cognac pour bien finir). Ainsi; 61% des exportations en valeur sont réalisées par ces trois vins et spiritueux :

  • Le Champagne représente 23 % des exportations;
  • Le Cognac 22 %;
  • Les vins de Bordeaux 16 %.

 

En volume, C’est Bordeaux qui tire son épingle du jeu. Cette région viticole représente 12% des exportations. Bordeaux est de loin la première en volume, uniquement devancée par les vins IGP (21 %) qui regroupent de nombreuses régions .

On le voit, les vins et spiritueux français ont le vent en poupe. Champagne, Cognac et Bordeaux sont les fers de lance de ce secteur. La campagne des Primeurs 2015 qui aura lieu début avril 2016 devrait confirmer et conforter la place unique de Bordeaux dans ce secteur. Des occasions sont à saisir, en Primeurs comme en livrable.