Château D’Yquem

Château d'Yquem

Dans

le paysage sauternais à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux, culmine une demeure, plus ferme fortifiée que château, dont les origines remontent au XVe siècle. Cette maison voit naître sa renommée dès le Siècle des lumières. Son nom : Château d’Yquem.
Si le vin Yquem est appelé « vin liquoreux », c’est du fait de la présence d’un champignon aux propriétés bien particulières. Le Botrytis cinerea, un champignon phytopathogène habituellement fortement redouté par les vignerons, est, sous certaines conditions climatiques, un véritable trésor aromatique. C’est notamment le cas pour le vin Yquem qui bénéficie des caractéristiques recherchées de cette « pourriture noble ». Le domaine viticole du Château d’Yquem regroupe toutes les conditions climatiques nécessaires au développement du Botrytis cinerea sous sa forme la plus appréciable. L’alternance de matins pluvieux ou humides et d’après-midis rendues sèches par le vent permet notamment l’apparition de cette variété de champignon microscopique sur les vignes d’Yquem. Le sol argileux et riche en eau du domaine viticole est également favorable au statut « noble » du Botrytis cinerea. La méthode de la vendange par « tries » adoptée depuis bien longtemps par les vignerons du Château d’Yquem a pour rôle d’optimiser les propriétés aromatiques de ce champignon. Les grappes sont en effet triées une à une de façon à ne récolter que les grains sur lesquels sont présents les Botrytis cinerea. Le Botrytis cinerea apporte au vin de Sauternes un arôme à la fois sucré et acide. C’est en partie grâce aux conditions climatiques propres au domaine viticole et aux méthodes employées par les viticulteurs pour favoriser la présence de ce champignon que le vin Yquem est aujourd’hui si prestigieux.
Depuis 1999, le groupe LVMH (Moët Hennessy – Louis Vuitton) est l’actionnaire majoritaire de cet unique Premier Cru Classé Supérieur en 1855 dont Pierre Lurton assure la gestion.

 

Offre U'Winevest : Premiers Crus