Domaine Mas de Daumas Gassac

Domaine Mas de Damas Gassac

Véronique et Aimé Guibert à la recherche d’une maison familiale dans l’arrière-pays héraultais découvrirent un vieux Mas et un moulin abandonné dans les années 1970. Ils tombèrent sous le charme de la propriété. Passionnés par la « Terre Mère », Véronique et Aimé s’interrogèrent sur ce qu’ils pouvaient planter. Henri Enjalbert, professeur à l’Université de Bordeaux et géologue spécialiste de la relation entre sol et raisin, se rendit sur leur propriété. Après avoir parcouru pendant des heures les terres du Mas de Daumas Gassac, il découvrit un sol constitué de grèzes glaciaires comparables aux meilleurs terroirs des Côtes d’Or en Bourgogne. Il affirma : « un Grand Cru peut être créé ici mais cela prendra peut-être 200 ans avant d’être reconnu et accepté comme tel ! »

Le Mas de Daumass Gassac est le plus bordelais des Languedoc, conseillé par Emile Peynaud, célèbre œnologue bordelais (Château Léoville Las Cases, Château Margaux, Château Haut-Brion, Château La Mission Haut-Brion et Château La Lagune). « J’ai conseillé les plus grands crus français, mais là, pour la première fois, j’avais la chance d’assister à la naissance d’un grand cru. » 1978, premier millésime du Mas de Daumas Gassac rouge est composé de 80% de Cabernet Sauvignon.

Le Mas de Daumas Gassac refuse catégoriquement de planter des clones et utilise uniquement les anciens cépages à petits rendements. Véritable musée, le vignoble abrite une grande diversité de cépages : Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec, Tannat, Petit Verdot, Carmenere, Syrah, Pinot Noir, … Petit Manseng, Viognier, Chenin, Chardonnay, Bourboulenc, Gros Manseng, Semillon, Neherlescol (Israël), Amigne (Suisse), Sercial de Madère (Portugal), Khondorni, Tchilar (Arménie), Albarino (Espagne), Falanghina, Fiano, Grechetto todi (Italie). La descendance est aujourd’hui assurée par la nouvelle génération constituée de quatre des cinq fils.

Famous Second U'Wine