Tête à Tête avec Wanting Yang :
direction la Chine !

Wanting Yang, Directrice du Développement Asie U’Wine nous explique les contours de la stratégie de U’Wine en Chine et pourquoi nous avons choisi de nous ouvrir à ce grand pays.

Quelle est la vision du vin en Chine ?

190917_231Il y a une dizaine d’années, les Chinois accordaient un faible budget au vin et souhaitaient simplement explorer les différents alcools existants. Aujourd’hui le vin a pris une place importante dans leur vie, par exemple pour offrir des cadeaux, lorsqu’ils sortent ou pour les moments importants de leur vie. Ils voient également le vin comme un synonyme de bonne santé et un grand nombre d’entre eux en font une boisson quotidienne, à l’image des pays occidentaux.

Comment voyez-vous l’évolution du marché du vin en Chine dans les 5 prochaines années ?

Les consommateurs chinois ont commencé à boire moins mais mieux et cette tendance vers un marché mature est clairement en train de s’affirmer. Sur la période 2014-2018, la consommation de vin en Chine a augmenté de 28%, ce qui devrait en faire le plus gros marché d’ici quelques années. En parallèle, l’éducation au vin et à ses subtilités est de plus en plus répandue en Chine. Selon les chiffres du WEST (institut délivrant des diplômes de dégustation et de connaissances du vin), sur les 94 000 candidats de l’année scolaire 2018, 22 000 étaient chinois. Pour les Grands Crus de Bordeaux, la demande chinoise ne va pas cesser d’augmenter de par leur valeur et leur origine, unique et inimitable.

Dans quelle mesure les vins chinois peuvent un jour concurrencer les vins français ?

En réalité, la Chine a depuis longtemps été un pays producteur de vin. Le premier domaine viticole Zhangyu a été créé en 1892 dans la région de Yantai. C’est cette même région où le groupe Lafite Rothschild possède un vignoble et où leur premier vin chinois, Longdai 2017, a été lancé en grandes pompes en septembre dernier. En parallèle, l’industrie du vin chinoise se focalise désormais davantage sur la qualité, même si le chemin est encore très long avant d’atteindre l’excellence des Premiers Crus français. Ceux-ci possèdent en effet une maturité et une stabilité incomparables avec celle des vins chinois. Pour le moment il est donc un peu trop tôt pour établir une comparaison…

Pourquoi U’Wine a-t-elle choisi la Chine comme pays cible ?

L190917_254-BD’objectif de U’Wine est de faire partager cette expérience unique des Grands Crus qu’elle possède avec tous les amateurs de vins chinois, dont la moyenne d’âge rajeunit à vue d’œil. Les jeunes consommateurs chinois sont curieux, audacieux et se différencient dans la société par leur choix de consommation. Aujourd’hui, le simple fait d’acheter une bouteille de Grand Cru ne leur suffit plus ; ils ont besoin de vivre une expérience différente, de satisfaire leur curiosité sur les plus grandes régions viticoles du monde et d’accéder à des services sur-mesure au bout de leurs doigts, en quelques clics. C’est exactement ce que U’Wine entend leur proposer et leur faire vivre via le digital, l’expérience Grands Crus et ses accès uniques aux plus grands vins du monde. Le potentiel de U’Wine en Chine est considérable, le défi est devant nous !